Cave humide

Quels sont les signes d'une cave humide ?

humidité

Cave régulièrement inondée

Infiltrations, remontées capillaires, ventilation défaillante… Une cave régulièrement inondée peut être la conséquence de nombreux phénomènes. Ne laissez pas les dégâts des eaux transformer votre sous-sol en pataugeoire, réagissez !
murs

Salpêtre sur les murs

Quelle est donc cette substance blanchâtre qui semble avoir élu domicile sur l’ensemble de vos murs ? Réponse : le salpêtre, un sel minéral provoqué par un taux d’humidité trop élevé. Evitez son accumulation au risque d’abîmer votre plafonnage et de présenter une cave peu esthétique. Le salpêtre et autres sels minéraux sont hygroscopiques : ils ont la faculté de migrer dans les murs et enduits selon les fluctuations d’humidité.

champignons

Mérule

Derrière ce terme moins connu se cache un champignon tenace, se développant sournoisement dans l’obscurité. Sa victime favorite ? Le bois. Pensez à protéger vos plinthes, votre escalier, votre plancher, mais aussi et surtout, votre santé !

Traitement contre l'humidité de la cave

Ventilation de la cave

Pour éradiquer un problème d’humidité présent dans votre cave, la ventilation s’avère être le choix le plus judicieux. Se munir d’un soupirail ou d’une cour anglaise peut également aider sur le court terme, mais les solutions naturelles ont leur limite !

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet d’apporter – littéralement – un second souffle à votre maison. L’air de votre pièce est assaini grâce à l’évacuation des polluants et de l’humidité, tandis qu’une nouvelle bouffée d’oxygène se fraye un chemin vers vos narines. Votre logement est donc aéré en permanence pour un coût de fonctionnement insignifiant.

Il existe deux types de ventilation contrôlée : à simple ou à double flux.

Le premier procédé se contente d’expulser l’air vicié de manière mécanique. Quant au renouvellement de l’air, il se fait grâce à des entrées en contact direct avec l’extérieur (fenêtres, bouches d’entrée…).

La seconde méthode possède deux réseaux de conduits (gaines). Ici, plus besoin de réchauffer l’air entrant : la VMC à double flux filtre l’air extrait, le préchauffe, puis le transfert l’air insufflé dans les différentes pièces de l’habitation. Bonne nouvelle si vous aimez votre portefeuille : cette solution vous offre la possibilité de réduire votre facture énergétique… jusqu’à 20% !

Cave humide : traitement de l'humidité par ventilation
Cave humide : traitement par drainage

Drainage de la cave

L’humidité ascensionnelle menace votre logement ? Vos murs enterrés ne résistent pas à la pression de l’eau souterraine ? Pas de panique ! L’équipe d’Humihouse procède au drainage de votre cave … histoire d’éviter les infiltrations.

Son principe : évacuer le surplus d’eau de votre pièce par les murs et le sol, tout simplement. L’eau est récoltée par une membrane drainante redirigée dans un caniveau, puis évacuée par des conduits (drains) vers une pompe de relevage, pour finir sa course dans un système d’égouttage.

Il est temps de profiter pleinement de votre espace de rangement ou de vie !

Cuvelage de cave

Dernière méthode pour combattre l’humidité dans la cave, et non des moindres : le cuvelage. Dans les maisons, le plus souvent anciennes, l’humidité peut provenir du sol. Elle peut ensuite gagner, puis corrompre tous les éléments de structures du bâtiment, ouvrages en bois, enduits extérieurs, mortiers de chaux et pierres perméables, et ainsi menacer l’intégrité de la structure.
Un cuvelage consiste à réaliser un enduit sur les parois d’un sous-sol, d’une citerne, d’un réservoir. Cet enduit a pour but de rendre étanche ces parois.

ATTENTION : Il est souvent nécessaire d’y associer un autre traitement appelé « injection contre les remontées capillaires ».

Cave humide : traitement par cuvelage