Chambre humide

Quels sont les signes d'une chambre humide ?

odeurs

Traces et odeurs de moisissure

Vos jolis vêtements et vos rideaux présentent des tâches verdâtres ou sentent l’humidité, même lavés ? Vos draps sont moites au toucher ? Vous êtes probablement face à un développement de moisissure… Débarrassez-vous au plus vite de ce vilain champignon pour retrouver un sommeil réparateur et éviter l’encombrement de vos voies respiratoires.
humidité

Condensation

Vos vitres intérieures sont décorées de petites gouttelettes, les murs de votre chambre sont froids et humides au toucher… Ne cherchez pas plus loin : votre pièce présente tous les symptômes d’un excès de condensation. Heureusement, ce phénomène, naturel à l’origine, est relativement facile à résoudre !

murs

Infiltration d’eau dans les murs

Les nuages se font menaçants, la pluie commence à tomber à verse et comme à chaque fois, vos murs intérieurs ne résistent pas aux caprices de la météo : ils finissent par être imbibés. La raison ? Une infiltration d’eau, provoquée par une étanchéité défaillante, des murs creux ou encore la présence de fissures. Réagissez !

Traitement contre l'humidité de la chambre

Humidité provenant de l’extérieur : traitement hydrofuge et revêtement imperméable

Pour éviter les infiltrations d’eau (et, par la même occasion, l’apparition de moisissure), il faut, dans un premier temps, repérer l’origine du problème. Ici, deux challengers se disputent la première place : la toiture endommagée et la façade mal protégée.

Dans le premier cas, il est préférable de faire appel à un couvreur qui effectuera un diagnostic d’étanchéité et s’occupera des travaux nécessaires à la réparation de votre toit.

Si l’infiltration d’eau est due à des murs extérieurs endommagés, deux solutions s’offrent à vous : le traitement hydrofuge ou l’utilisation d’un revêtement de façade étanche.

Le traitement hydrofuge

En cas de microfissures, le traitement par hydrofuge est un excellent moyen de former une barrière étanche contre la pluie. En appliquant plusieurs couches d’enduit, la surface poreuse de votre façade accueille le produit à bras ouverts et finit par être complètement saturée.

Le revêtement de façade

Contrairement à l’hydrofuge façade, le revêtement imperméable stoppe net la respiration des surfaces. L’enduit obstrue les pores présents dans le mortier ou le béton et rend vos murs extérieurs 100% imperméables.

Les averses, fréquentes en Belgique, n’auront qu’à bien se tenir !

Chambre humide : traitement par hydrofuge de la façade
Chambre humide : traitement de l'humidité par ventilation

Humidité provenant de l’intérieur : ventilation de la chambre

Stop ! Arrêtez tout : un adulte produit environ 1 litre de vapeur d’eau par jour.

Rajoutez à cela les tâches quotidiennes (faire la lessive, prendre une douche…) et vous vous retrouvez avec un taux d’humidité particulièrement élevé pour votre maison. Mais est-ce une bonne raison d’arrêter de faire à manger, ou même, de respirer ? Non, bien entendu. En réalité, il existe un moyen simple de lutter contre la condensation : la ventilation.

Adopter un système de ventilation performant évite la prolifération d’acariens et de moisissure, nuisibles pour votre santé. Il en existe plusieurs types, dont :

  • Le système mécanique par insufflation (VMI) : l’air sain provenant de l’extérieur est soufflé mécaniquement à l’intérieur de votre logement, tandis que les polluants sont rejetés naturellement via les aérations.
  • Le système mécanique contrôlé (VMC) – simple flux : dans ce cas-ci, l’inverse se produit. L’air vicié est expulsé de manière mécanique et l’alimentation en air sain se produit grâce à des fenêtres ou des bouches d’entrées.
  • Le système mécanique contrôlé (VMC) – double flux : cette méthode possède deux réseaux de conduits et contrôle mécaniquement l’entrée et la sortie de l’air grâce à un transfert de chaleur.