Pourquoi et comment ventiler sa maison ?

Pour garantir un air sain dans votre maison, le renouvellement de l’air est indispensable. Il existe des technologies adaptées à chaque logement. Voici quelques conseils pour conserver un air de bonne qualité et un panorama des différentes solutions de ventilation existantes.

Tous les êtres vivants, qu’ils soient animaux ou végétaux, respirent. Ils consomment alors de l’oxygène et rejettent du CO2. Si une maison, ou n’importe quel habitacle (voiture par exemple), n’est pas ventilée, le taux d’oxygène va diminuer. A terme, cette situation peut s’avérer dangereuse. En ventilant, on amène de l’air neuf qui permet d’apporter de l’oxygène. Le développement des virus est également limité lorsque la maison est bien ventilée.

Eviter l’humidité

Les êtres vivants rejettent de l’humidité (par la respiration ou la sudation), mais nos activités en libèrent tout autant :  dans la cuisine, la salle d’eau, la buanderie… Ces endroits constituent d’ailleurs les pièces de service, qui seront équipées de bouches d’extraction de ventilation (là où l’air sera aspiré). L’évacuation de l’humidité est primordiale pour éviter l’apparition de salpêtre et de maladies respiratoires, mais également la dégradation du bâti.

Faire confiance à Humihouse, c’est choisir un traitement sur mesure et définitif contre l’humidité.

Une problématique nouvelle : les polluants

Placement d’un système de ventilation

L’activité humaine, avec la cuisson des aliments, les
cheminées ou l’utilisation de bombes aérosols, provoque le rejet de polluant qu’il est vital d’évacuer. Le CO (monoxyde de carbone), par exemple, est rejeté lors d’une combustion incomplète. S’il n’est pas évacué rapidement, les risques d’intoxication et de mort sont élevés : plusieurs centaines de personnes meurent chaque année en Belgique d’une intoxication au CO ! Il faut donc se munir d’un détecteur de monoxyde de carbone, notamment lorsque l’on possède une cheminée ou un poêle. C’est peu onéreux et ça peut vous sauver la vie !

La pollution de l’air intérieur est une nouvelle thématique qui est aujourd’hui de plus en plus pointée du doigt.


Des campagnes de mesures doivent ainsi être effectuées dans les écoles ou les crèches. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur. La raison ? Les polluants sont « piégés » à l’intérieur, notamment les COV (Composé Organique Volatile). On peut ainsi noter le cas du formaldéhyde (entre autres : Benzène, Toluène, Xylène,….), classé comme « cancérigène certain » et que l’on trouve un peu partout : tabagisme, combustion de la cheminée, colle, encens, produits cosmétiques et dans la plupart de nos meubles…

Un système de ventilation permet de réguler le taux d’humidité relatif. C’est d’ailleurs une obligation légale pour les logements neufs. Pour assurer un renouvellement régulier de l’air et extraire les polluants, vous avez le choix entre cinq types de ventilations :

Traitement par ventilation pour lutter contre la condensation

Solutions définitives CONTRE l'humidité

Découvrez nos solutions pour une habitation définitivement saine

En savoir plus sur le traitement de l'humidité

Conseils anti-humidité par nos experts

Nous répondons à VOS questions sur l'humidité dans notre blog.

Découvrez nos conseils anti-humidité